Un animal domestique à la maison : quels impacts sur la santé ?

Avoir animal de compagnie chez soi n’est pas de tout repos, mais les efforts que l’on fournit pour leur bien-être en valent la peine. Pour la simple et bonne raison, que leur présence est bénéfique tant pour la santé physique que mentale de ses maîtres.

santé et animal domestique : au revoir stress et anxiété

Des études ont prouvé que les animaux domestiques étaient de très bons antidépresseurs.  Les caresser procure un sentiment de bien être. Ce qui permet d’éviter de se tourner vers les cigarettes et/ou la nourriture malsaine. Mine de rien,  nos  gestes affectueux envers nos petits compagnons améliorent notre quotidien.

santé et animal domestique : Antifrustration

Adopter un animal domestique, qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat ou d’un NAC permet de s’occuper. Mais pas seulement. Cela permet également, aux couples qui ne peuvent avoir d’enfants, de prendre soin d’un petit être qui a aussi besoin d’eux. Ce qui implique moins de stress et encore moins de frustration.

En outre, leur compagnie nous aide à augmenter notre estime de soi et notre sens de la responsabilité.

Ils nous aident à devenir plus sociables et à faire des exercices

Si vous avez un chien à la maison, vous êtes sûrement au courant qu’il faut le faire sortir fréquemment. Cet animal de compagnie est idéal pour ceux qui aiment courir et marcher. Mais, également pour ceux qui ont besoin de faire des exercices régulièrement pour se maintenir en forme ou pour perdre du poids.

Comment nos animaux domestiques peuvent-ils nous rendre sociables ? Ils nous permettent de nous rapprocher de personnes ayant par exemple le même animal. En sus, leur compagnie nous apprend à partager, à être attentionnés.

santé et animal domestique : la zoothérapie

La zoothérapie est comme son nom l’indique, une thérapie qui consiste à rapprocher un animal domestique et un être humain. Cela, dans le but de l’aider à combattre le stress, ses inquiétudes, ses traumatismes.  À faire face à ses troubles mentaux  ou à ses séquelles postopératoires.

Ce traitement s’applique aux personnes placées en maison d’accueil spécialisé : les retraités, les adultes souffrant d’un handicap moteur, mental ou  d’une addiction, les détenus mineurs, les enfants victime d’un conflit familial….

Comment ça fonctionne ? Le patient assiste à plusieurs séances de rééducation ou  d’apprentissage (c’est selon le cas). Durant ces derniers, le thérapeute joue les médiateurs entre le patient et l’animal. De façon à ce que le patient profite d’un moment de plaisir et non de contrainte.

Les zoothérapeutes privilégient les chiens lors des séances d’apprentissage. Ils sont plus faciles à dresser et sont très sensibles aux émotions humaines. Cependant, cela ne signifie pas que le chien est le seul animal capable d’aider l’homme à surmonter ses troubles. Le cheval, lui aussi, peut être d’une grande utilité, d’où l’existence de l’équithérapie.  Les NAC, tels que les oiseaux, les rongeurs peuvent également aider, mais plutôt dans le cadre d’une animation.

Separator image Publié dans Animaux.